Résumé du match.

 


Gravelines s’ouvre une voie royale

 
En revenant de Flesselles avec une courte victoire, Le RCM a franchi une marche supplémentaire sur l’escalier menant au bouclier régional. Si les Maritimes ont  maîtrisé la première période, ils ont par la suite éprouvé des difficultés face au retour de flamme Flessellois. L’essentiel est sauf, et pour atteindre la finale Gravelines devra faire le travail à la maison, dimanche prochain.

Capture

 Les phases à élimination directe ont pour vertu de rebattre les cartes, et la rencontre entre Flesselles et Gravelines n’a pas fait exception à la règle. En championnat, le RCM a infligé deux punitions à son homologue Picard (38-3 à l’extérieur le 26 novembre, 48-14 à domicile le week-end dernier).

Une semaine plus tard, le contexte était différent : on faisait table rase du passé, les compteurs étaient remis à zéro. Ce qui ne changeait pas, c’est que les Gravelinois endossaient le costume de favori, et allaient devoir s’en accommoder cette fois-ci un peu plus
qu’à l’habitude. Dès l’entame de la partie, Gravelines signalait ses intentions et menaçait l’enbut Flessellois : Vincent Manié pensait bien avoir inscrit le premier essai, mais l’arbitre M. Ravetta sifflait un en-avant.

 Deux minutes plus tard, le RCM enclenchait une nouvelle accélération et le ballon volait de droite à gauche jusqu’à l’ailier Clément Fortuit, qui était à la conclusion d’une belle action collective, alliance de précision et de rapidité (0-5, 9e). Dominateurs, capables de fulgurances, les Maritimes cherchaient à enfoncer le clou, mais manquaient de réalisme à plusieurs reprises. Juste avant la mi-temps, alors que Flesselles venait de se retrouver en infériorité, le centre Vincent Manié choisissait le bon moment et la bonne trajectoire de course pour déborder la défense du ROF, et permettait à ses coéquipiers d’atteindre le repos sur un score plus conforme au déroulement des faits (0-10, 36e). Puis 5 points supplémentaires dès la reprise, suite à une percée d’Alexandre Spriet.

 A peine le temps d’envisager une suite à sens unique, que les Flessellois revenaient dans le match en prenant de vitesse la défense Nordiste (5-15, 44e). A partir de là, le match n’allait plus être le même et Flesselles se remettait à croire en ses chances. A raison, d’autant que Gravelines se montrait moins souverain. Le rythme montait en intensité, les esprits commençaient à
s’échauffer, au poin(g/t) que les deux équipes ont fini par se retrouver à 14. Il restait un quart
d’heure, le ROF faisait tout pour revenir et allait y parvenir en inscrivant un deuxième essai (10-15, 71e). Au bord de la rupture, les Gravelinois s’employaient à défendre, et préservaient
leur court avantage jusqu’au bout de cette première manche.

 

Autoritaire et sûr de son fait en première mi-temps, le RCM a été bousculé en deuxième
et a payé ses erreurs. Mais il s’en est tiré victorieusement, et abordera le match retour en situation idéale. Avec à la clé une place en finale, le 15 avril à Anzin. Et ça n’arrivera pas tous les jours.

 Thomas Barras.
Rugby Olympique Flesselles – Rugby Club Maritime Gravelines : 10 – 15 (0 – 10) Le 25/03/2018, 15h, stade municipal de Flesselles. Arbitres : M. Ravetta, assisté de M. Bouvard et Mme. Decherf.

 Flesselles : 2 essais (44e, 71e).

Gravelines : 3 essais (Clément Fortuit, 9e ; Vincent Manié, 36e ; Alexandre Spriet, 41e). Gravelines : 1 – Maxime Pierrot ; 2 – Henri Outters ; 3 – Jérôme Vanhee ; 4 – Sylvain Top ; 5
– Romain Rivet ; 6 – Mickael Schoemaecker ; 7 – Thomas Destombes ; 8 – Jérémy Becue ; 9
– Martin Delannoy ; 10 – Alexandre Spriet ; 11 – Clément Fortuit ; 12 – Clément Demonchy ; 13 – Vincent Manié ; 14 – Aurélien Vermeersch ; 15 – Rémi Barras. Entrés en jeu : 16 – Gauthier Delcambre ; 17 – Ryan Vasseur ; 18 – Alexandre Loots ; 19 – Thibault Clamens ; 20 – Julien Chaon. Staff technique : Gérard Spriet, Guy Vanhoutte, Serge Mariette (entraîneurs) ; Laurie Fortuit (soigneuse).